UNE BELLE NUIT

SIDE BY SIDE

Le Chœur de l’Opéra de Dijon quitte les salons et leur délicates effluves pour la pleine nature et les parfums sublimes et nostalgiques de la nuit romantique. Cette belle nuit, c’est d’abord celle du O schöne Nacht de Brahms, effusion de pure lyrisme dans laquelle les quatre voix chantent leur ravissement avant de se réunir comme en un cantique d’action de grâce. Les Liebeslieder sont un hommage à peine déguisé à la Vienne où le compositeur a fini par s’installer. S’y croisent les rythmes ternaires des Ländler de Schubert, que Brahms admirait, et ceux des valses des Strauss, avec lesquels il s’était lié d’amitié, dans des chants d’amour aux textes issus de toutes les traditions populaires européennes. Enfin, les Zigeunerlieder (Chants du Tzigane), partition tardive de ses dernières années, déploient une passion sourde, déchirée et incandescente où percent comme jamais la grandeur de caractère et la fierté tziganes.

Direction musicale : Anass Ismat
Piano : Marie Duquesnois
Chanteurs : Chœur de l'Opéra de Dijon et étudiants de la classe de chant de l'ESM